La césarienne a-t-elle un effet sur le futur développement du bébé ?

Parfois nécessaire, la césarienne s’impose lors d’une complication d’accouchement par voie vaginale. Ce progrès dans le domaine de la médecine permet de sauver la mère, mais aussi l’enfant. Cependant, cette méthode d’intervention ne laisse pas d’effet sur le développement du bébé ? Cet article répond à cette interrogation.

Quand faire recours à la césarienne ?

Plusieurs raisons médicales peuvent conduire à la césarienne. En effet, elle peut être programmée ou non. Dans la majorité des cas, la macrosomie fait recours à une césarienne. Quand le fœtus est trop gros, il y a une incompatibilité entre sa taille et le bassin de la mère. La présence de plusieurs bébés dans le placenta peut aussi nécessiter cette intervention médicale. On peut aussi faire recours à cette opération lorsque le bébé est mal positionné lors de l’accouchement. À ces multiples raisons s’ajoutent d’autres comme les maladies maternelles (hypertension, diabète, maladie cardiaque, le VIH, et l’herpès génital) et le kyste ovarien ou fibrome utérin. Aussi, une intervention chirurgicale antérieure peut fragiliser le muscle utérin. Dans ce cas, une césarienne est obligatoire lors d’un nouvel accouchement. Pour une raison ou une autre, le médecin doit expliquer à la patiente, les raisons pour lesquelles une césarienne est obligatoire.

Effet sur le développement du bébé

Bien qu’elle soit avantageuse, la césarienne a d’effet sur le développement du bébé. D’après un sondage fait en Amérique, les bébés nés par césarienne ont un fort risque de développer l’asthme. Ils peuvent développer des troubles allergiques comme les rhinites. Après 4 mois de naissance, ces enfants sont en retard dans tous les domaines. On note également un retard de motricité fine chez ces enfants. Ceci s’explique par l’inadaptation du sang à la respiration par les bébés. Aussi, 15,7 % des enfants nés par césarienne développent l’obésité infantile contre 7,5 % des enfants nés par voie basse.